Pourquoi j’ai lancé The Morning Walk ?

L’entrée dans la folle aventure de l’entrepreneuriat pour devenir guide

Pourquoi j’ai lancé
The Morning Walk ?


Une passion pour le tourisme local

A la fin de mes études, j’ai écrit un mémoire sur le sujet « Tourisme comme moyen de développement pour les pays d’Europe Centrale et Orientale« .
C’est à ce moment là que j’ai su que j’allais vouloir consacrer ma vie à la promotion du tourisme durable, mais je ne savais pas alors que j’allais vouloir devenir guide. J’ai tellement aimé faire des recherches et écrire mon mémoire de master (malgré toutes les difficultés que la rédaction d’un mémoire peut poser) que j’ai eu envie d’étudier le tourisme local. Je me suis donc lancée dans les recherches pour une thèse… qui est toujours en cours ;). 


Le tourisme local mis en pratique

Parallèlement à la rédaction de mon mémoire de master, j’ai commencé à pratiquer activement le tourisme local, à ma propre échelle. J’ai commencé à m’intéresser à l’histoire de Paris et à l’histoire de mon quartier. J’ai aussi commencé à marcher, beaucoup, pour aller au travail, en cours, en soirée. Et je me suis intéressée aux petits détails que la ville de Paris essaye de nous transmettre sur son histoire, et auxquels je n’avais pas l’habitude de faire attention. Par exemple – le nom des rues ou leur forme. J’ai rapidement réalisé que mes envies de voyage et d’évasion s’étaient envolées. Pas parce que je n’avais plus le goût de la découverte, mais parce que ce besoin avait été assouvi en m’intéressant à l’environnement dans lequel je vivais. J’avais trouvé là la clé de mon projet à venir – partager à d’autres ce que j’avais expérimenté sur moi-même.


Une nouvelle carrière

Après avoir découvert que je souhaitais promouvoir le tourisme local dans ma vie à venir, j’ai réalisé que j’allais devoir changer de carrière. Je ne vous cacherai pas que ça a été très effrayant à réaliser, surtout que je m’étais lancée dans une carrière dans un grand groupe, où j’avais commencé à faire mon petit trou. J’ai dû réfléchir à la manière dont j’allais pouvoir toucher les gens, et les encourager à développer en eux l’intérêt pour le tourisme local. J’en suis venue assez rapidement à la conclusion que j’allais devenir guide. Être guide a toujours été une idée que j’avais derrière la tête. Je me disais « ça serait intéressant de tester un jour » pour tester un peu le travail sur le terrain. Marcher toute la journée ne me faisait pas peur et grâce à de nombreuses années de théâtre, je savais parler en public et incarner un personnage. A la fin de l’année 2017, c’était décidé, j’allais devenir guide et proposer des visites aux parisiens. Je me suis alors lancée dans la préparation.


Une préparation longue parsemée de doutes

Ça serait mentir, que de vous dire que je n’ai jamais douté – de mes capacités, de l’intérêt que pourrait susciter le tourisme local ou de ma légitimité. Mais toutes ces craintes se sont (un peu) évaporées après la première visite que j’ai organisée pour mes proches. J’ai alors compris que j’avais trouvé ce qui me faisait vraiment plaisir, et ce pour quoi j’étais douée et que je souhaitais devenir guide. Pendant les mois qui ont suivi cette première visite, j’ai redoublé d’efforts pour que tout puisse être prêt en septembre 2018, date à laquelle j’avais décidé de lancer le projet. J’ai rédigé mes premières visites et les supports nécessaires, créé un site et préparé des éléments de communication. Et officiellement, le lundi 17 septembre 2018, j’ai démarré les visites.


Merci ❤

Depuis près de deux semaines, j’ai la chance de partager ma passion, d’initier quelques personnes aux joies du tourisme local. Chaque visite est unique, car les personnes qui y participent sont différentes. Le matin, le midi ou le week-end, chaque horaire a ses spécificités. Et à chaque visite que je fais, je me rappelle pourquoi j’ai lancé ce projet à la base – pour avoir un contact humain et pouvoir transmettre la passion du tourisme local, qui m’a permis de voyager au quotidien. Alors, je voudrais vous dire merci, à ceux qui ont réservé une visite, à ceux qui y pensent, aux personnes qui me soutiennent et à vous, qui m’avez accueilli si chaleureusement avec mes idées farfelues :). J’espère que maintenant, vous comprendrez un peu mieux ce qui m’a poussée à me lancer dans cette folle aventure entrepreneuriale pour devenir guide spécialisé en tourisme local, et que je vous ai contaminés avec cette passion !

avatar

Karolina Kozlowski

Créatrice de The Morning Walk et passionnée de tourisme durable et local.

Découvrez The Morning Walk

Cette entrée a été étiquetée . Sauvegarder le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *