Balade du samedi #2 – Paris sous la neige

Il y a quelques semaines, il a neigé à Paris. Pendant quelques heures, je suis allée découvrir à quoi ressemblaient mes endroits préférés à Paris sous la neige. Ainsi, l’itinéraire que je vous propose aujourd’hui peut être une très bonne promenade au cœur du centre historique de Paris. C’est parti !

Paris sous la neige Le Pont Neuf à Paris Guide à Paris

« Il neige, et alors ? »

Il y a quelques semaines, l’une de mes choses préférées s’est produite à Paris – il a neigé! Si certains y sont indifférents voire même mécontents par les désagréments qu’elle apporte avec elle, mais sur moi la neige a un pouvoir excitant. Dès le premier flocon à 10:37 samedi matin, j’étais prête à enfiler mes chaussures et partir.

Après avoir mis mon manteau, bien couvert mes oreilles et mon cou, j’ai annoncé « tant qu’il neige, je reste dehors ». Et je suis sortie.

Mon itinéraire m’a mené vers des endroits familiers et touristiques, parce que j’ai décidé d’aller voir à quoi ressemblent certains bâtiments sous leur manteau blanc. Vous êtes prêts ? C’est parti !

Voir en plein écran

Sentier enneigé !

Ma balade dans Paris sous la neige à commencé dans la rue des Petits Carreaux, où j’ai pu admirer l’Oasis d’Aboukir et le petit espace piéton se couvrir de poudre blanche.

L’Oasis d’Aboukir est ce mur végétal, qui fait 25 mètres de haut et d’où plus de 250 espèces nous observent depuis 2013. L’espace piéton dans la rue des Petits Carreaux est l’un de mes endroits préférés du Sentier à cause du mur végétal, mais aussi de la fresque murale de l’artise Combo. Si vous vous y rendez, n’oubliez pas de saluer le bel homme qui médite sous les arbres, peint par Raphaël Federici, un artiste du 2ème arrondissement. On peut voir d’autres oeuvres de cet artiste dans le quartier comme sur le rideau métallique du restaurant La Cantine des Mamas !

Après ce court arrêt nostalgique (j’ai habité juste à côté pendant plus de 5 ans), je me suis dirigée vers le square Emile Chautemps et les Arts et Métiers.

Sur le chemin, nous avons pris la rue d’Aboukir, qui reprend le tracé de l’enceinte de Charles V qui avait été construite au 14ème siècle pendant la guerre de cent ans !

La Gaîté Lyrique et le square Emile Chautemps

Arrivés au square Emile Chautemps, je me suis retrouvée comme dans un monde magique ! Si les rues de Paris étaient encore grises et n’ont pas vraiment eu le temps de s’enneiger, le parc lui était tout blanc ! J’ai marché dans la neige, j’ai pris d’innombrables photos et j’ai observé la Gaîté Lyrique changer de minute en minute.

Le Square Emile Chautemps se trouve devant l’ancien théâtre de la Gaîté Lyrique qui a été transformé dans les années 2010 en un espace dédié aux arts numériques et qui organise de nombreux festivals de musique.

De l’autre côté du parc, il y a le Conservatoire National des Arts et Métiers qui est installé dans un ancien couvent et qui abrite aujourd’hui un musée qui retrace les différentes inventions techniques de l’histoire.

Les Halles et la Bourse de Commerce

Après avoir contourné les Arts et Métiers, il était temps pour moi de définir la suite de mon itinéraire et j’ai donc pris la rue de Turbigo pour aller aux Halles. Il était évident pour moi qu’il fallait que j’aille voir à quoi ressemblait le quartier des anciennes Halles de Paris sous la neige ! Sur le chemin j’ai tourné dans la rue Etienne Marcel parce que je ne pouvais pas m’empêcher de voir à quoi ressemblait la Tour Jean Sans Peur enneigée!

J’ai ensuite pris la rue sur ma droite, la rue Française, pour prendre la Rue Tiquetonne et faire une boucle au niveau de la rue Saint Denis. Après seulement je suis descendue aux Halles. J’ai longé le côté de la Canopée tout en admirant l’Eglise Saint Eustache qui se couvrait de neige et ensuite je suis allée voir la Bourse de Commerce de plus près. Elle est maintenant terminée, et il semblerait que la Fondation Pinault n’attende que la réouverture des musées pour l’inauguration. En attendant, allez en faire le tour, tant qu’il n’y a pas de visiteurs !

👉 Si le quartier des Halles vous intéresse, sachez que je suis en train d’écrire une visite sur cet endroit! Pour être sûrs d’avoir une place, abonnez-vous à ma newsletter et je vous préviendrai dès que vous pourrez vous inscrire pour cette visite !

Le Pont Neuf et la Place Dauphine

J’ai ensuite décidé de me diriger vers mon pont de Paris préféré qui se trouvait à deux pas, c’est à dire le Pont Neuf !

Contrairement à ce que son nom pourrait indiquer, il ne s’agit pas du neuvième pont, ni même d’un pont nouveau. C’est en réalité le plus ancien pont toujours existant de Paris ! Je le traverse souvent, et à chaque fois mes yeux s’écarquillent comme si c’était la première fois qu’ils le voyaient.

La particularité de ce pont, est qu’il relie la Rive Droite à la Rive Gauche tout en reposant sur la Pointe de l’île de la Cité. Arrivée au niveau de l’Île, je me suis tournée vers la place Dauphine.

La place Dauphine a une forme triangulaire, dont la création a été voulue par Henri IV, qui a d’ailleurs sa statue sur le Pont Neuf. Pour la petite anecdote, le sol de cette place, est inscrit au titre des monuments historiques en 1950 ! C’est aussi une place où il y a de nombreux joueurs de Pétanque, qui étaient là même sous la neige!

J’ai quitté la place Dauphine en me rapprochant du Palais de Justice que j’ai longé par la bordure des quais pour atteindre la grande star de la balade – la Cathédrale de Notre Dame.

Notre Dame et la rue Saint Jacques

Paris sous la neige Notre Dame de Paris Guide à Paris

Malgré sa fermeture après l’incendie, la Cathédrale Notre Dame reste toujours le point d’intérêt principal des visiteurs sur l’île de la Cité et même si on ne peut pas l’approcher, il y a toujours beaucoup de mon sur le parvis ! Si vous décidez de refaire cet itinéraire quand les musées auront réouvert pour de bon, allez faire un tour à la Crypte Archéologique du Parvis de Notre Dame et vous pourrez voir les traces de la première enceinte de Paris, construite à l’époque où Paris s’appelait encore Lutèce !

Paris sous la neige Rue Saint Jacques à Paris Guide à Paris

Après avoir quitté le Parvis de Notre Dame, j’ai rejoint la rive Gauche par le Petit Pont et j’ai commencé à remonter la rue Saint Jacques. Cette rue est exceptionnelle par sa forme rectiligne qui nous donne un indice sur son histoire et sur l’histoire de Paris. La rue Saint Jacques était le cardo, l’axe sud-nord de Lutèce sous l’Empire Romain. C’est pour ça qu’elle est aussi longue et droite !

Assez rapidement, j’ai été appelée par la rue Galande, une ancienne rue médiévale, ancien repère de personnes douteuses et actuel repaire des touristes du monde entier. Ce jour là, elle était, comme bien des endroits touristiques à Paris, très vide. Je l’ai remontée non sans prendre une dernière photo de la belle Notre Dame.

Au bout de quelques centaines de mètres, je suis arrivée au carrefour entre la rue Galande et la rue Dante, dans laquelle je suis tournée. La neige avait commencé à se transformer en pluie et j’avais devant moi trois quart d’heure à pieds pour rentrer.

Paris sous la neige La boutique Tintin à Paris Guide à Paris

En allant vers la rue Saint Jacques que j’allais prendre pour rentrer chez moi de l’autre côté de l’île de la Cité, j’ai croisé un curieux magasin. C’était une boutique entièrement dédiée à Tintin. Il y avait des BD, des objets de collections, des cartes… Tout pour les plus grands fans !

Retour à la maison par la rue Saint Martin

Le chemin du retour était très simple, une ligne droite sur quelques kilomètres. En effet, la rue Saint Jacques se transforme en rue De la Cité après le Petit Pont et devient la rue Saint Martin après le Pont Notre Dame.

Je suis arrivée très rapidement à la Seine, que j’ai traversée pour retourner sur l’île de la Cité. Une fois de l’autre côté j’ai jeté un dernier coup d’œil à Notre Dame et je me suis avancée vers le cœur de l’île de la Cité, le marché aux fleurs. Il porte d’ailleurs le nom de Marché aux Fleurs Reine Elizabeth II depuis 2014, la dernière fois que la reine d’Angleterre est venue en France. Le marché aux fleurs à cet endroit existe depuis le début du XIXème siècle, mais le marché actuel qui ne représente qu’une petite partie du marché initial, a été reconstruit en 1873. En passant à côté, j’ai regardé un instant les fleurs qui avaient l’air de bien souffrir sous la neige !

Pour rejoindre la rive droite, j’ai traversé le Pont Notre Dame depuis lequel on a une très belle vue sur la place et le théâtre du Chatelet. Avec cette vue, on a du mal à imaginer qu’il y avait ici une terrible prison !

En remontant la rue Saint Martin, je suis passée par le square Saint Jacques, qui est très joli, surtout au printemps quand tous les arbres sont en floraison. Bien qu’on ne soit pas au printemps, le square enneigé était très beau et la Tour Saint Jacques, ultime vestige d’une ancienne église, très imposante sur son lit blanc.

En sortant du parc, je suis passée par la partie la plus étroite de la rue Saint Martin et je suis rentrée dans le Marais, l’un des quartiers les plus anciens de Paris. J’ai croisé l’église Saint Merry et la très curieuse œuvre nommée Le Socle qui se dresse tout en couleurs à côté de l’église. Cette ouvre a été installée là par l’association 6M3 pour un an, de Octobre 2020 à Septembre 2021 et porte l’inscription « A new now » qui semble très bien refléter notre situation actuelle. Le tout est construit en bois de parquet !

Installation Le Socle "A New Now" à Paris sous la neige

Après l’étroitesse de la rue Saint Martin, la place Georges Pompidou nous fait l’effet d’une claque et nous invite à regarder au loin. Sur ma droite, le Centre Pompidou est en pleine rénovation et seules les mouettes semblent profiter des explications sur les panneaux qui marquent la limite du chantier.

J’arrive presque au terme de ma balade, quand je continue tout droit rue Saint Martin et que je croise les rues de Venise, Rambuteau et Turbigo. La pluie est maintenant battante et je me dépêche pour vite rentrer chez moi.

Sur le chemin, je croise aussi l’Eglise Saint Nicolas des Champs et au loin je devine le lieu devant lequel je vais terminer cette balade avec vous:

La balade se termine là où elle a presque commencé, c’est à dire devant le Conservatoire National des Arts et Métiers et le Square Emile Chautemps où je fais une dernière petite photo avant de rentrer. Comme vous pouvez le voir, à la fin la pluie ne pas pas épargnée ! Comment toujours, Paris sous la neige n’aura pas duré longtemps.

Merci d’être arrivés jusque là !

J’espère que cette balade vous a plu et que vous la lirez non seulement comme un récit de mes aventures dans le Paris sous la neige, mais aussi comme un itinéraire historique reliant les lieux les plus marquants du passé ancien de la ville.

N’hésitez pas à me dire si vous faites l’itinéraire! Vous pouvez m’écrire par mail (les infos dans la page contact) ou sur instagram et facebook !

Si vous souhaitez découvrir une autre balade, n’hésitez pas à lire la première Balade du Samedi de Auteuil jusqu’à Beaugrenelle en passant par le Bois de Boulogne et le 16ème arrondissement !

A bientôt pour une prochaine balade et bravo pour ceux qui ont tout lu jusqu’au bout ! 👏

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *